POETIC ORGANISM


Through her watercolour series called Organism, Stella Sujin stages spirituality, diseases and death by exploring how the connection between « soma » and « psyche » breaks and repairs. As a primary language, she uses numerous symbols of medicine and human anatomy, mixed with her own mythologies. Her works are the result of a daily practice based both on « sports » and meditation to deploy modes of communication and relationship of tension existing in the duality material-spiritual, evoked by Henri Bersons as « life force » or « body intelligence ». Thus, the act of painting is considered a voluntary activity of bodies seeking to strengthen its solidarity with the spirit.

 

A travers ses séries des aquarelles qu’appelle l’artiste Organismes, Stella Sujin met en scène la spiritualité, la maladie et la mort en explorant la façon dont la connexion entre le soma et le psyché se brise et se sépare. En utilisant des symboles inspirés de la médecine et de l’anatomie humaine comme langage principal - résultats d’une pratique à la fois « sportive » et méditative - elle tend à déployer les modes de communication et les rapports de tension existant dans la dualité matière/esprit, évoquée par Henri Bergson comme « élan vital » ou encore comme « intelligence du corps ». L'acte de peindre est ainsi considéré chez Stella Sujin en tant qu’activité volontaire du corps cherchant à renforcer la solidarité qu’il a avec l’esprit.